Note du vendredi 12 septembre 2008 – 6044 jours

Parfois, je ressens avec une immense acuité la chaleur paisible du travail en atelier où je fais les choses sans autre but que de les faire… Sous la dictée comme dirait Cocteau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s